Notre peine est grande car nous n’aurons plus l’occasion de croiser notre ami et camarade Yves Pras avec lequel nous entretenions des rapports multiples et fraternels.

Sa bonhomie et sa discrétion apparente cachaient un militant humaniste et libertaire, rompu aux débats, qui n’hésitait pas à affirmer clairement ses positions.

Y.PrasLe Comité Laïcité République a publié un communiqué qui exprime clairement quel fut jusqu’au 6 avril le grand combat d’Yves au sein du CAEDEL :

« Yves PRAS était un militant laïque de longue date, opiniâtre, solide et doté de grandes qualités humaines d’écoute et de dialogue. Le mouvement laïque perd avec lui un militant fidèle, dévoué et très attaché à l’union des forces laïques sur des bases claires au service d’un idéal et d’un combat communs.
Le CLR exprime aux militants du CAEDEL sa peine d’autant plus profonde que nos deux associations travaillent de longue date en étroite collaboration et que les contacts que le CLR entretenait avec le CAEDEL et son président étaient réguliers, fraternels, toujours convergents.

Le CAEDEL-Mouvement Europe et Laïcité a insisté depuis sa création sur la dimension européenne du combat laïque, trop souvent sous-estimée. Il fait mentir depuis des décennies ceux qui prétendent que la laïcité est une spécificité franco-française inexportable, incompréhensible au-delà de nos frontières. En entretenant à l’étranger un important réseau de militants laïques, le CAEDEL démontre depuis longtemps que la laïcité, principe universel, ne connait pas de frontières et que son application est réclamée par des mouvements de toutes nationalités, en Europe comme ailleurs dans le monde.

Le CLR, qui perd un ami et un compagnon de combat, adresse à la famille d’Yves PRAS, à ses proches, ses condoléances très sincères. »

Nous ne pouvons que nous associer avec l’équipe du CLR et t’envoyer notre dernier salut mon très cher Yves.

Publicités