Note de lecture

Mvt anar

Le mouvement anarchiste

en France

1917-1945

de David BERRY

(Les Editions libertaires et les Editions Noir et Rouge – Nov. 2014, 452 pages – 24 €)

Après les deux volumes de l’incontournable Jean Maitron, c’est un redoutable défi que de revisiter l’histoire du mouvement anarchiste français. Mais comment ne pas admettre que tout historien, digne de ce nom, trouve toujours quelques éléments nouveaux lui permettant d’interpréter les événements du passé ? Sur la période concernée, c’est-à-dire celle de l’entre-deux guerres, David Berry nous rappelle que seulement une cinquantaine de pages sur environ neuf cents, avait été établie par son illustre prédécesseur. C’est en effet bien peu. Il a donc très naturellement comblé ce vide et il l’a fort bien fait.

Sans aucun doute, la période concernée reste un moment charnière dans l’histoire de ce mouvement et, plus généralement, de l’histoire du monde. L’action syndicale y est en plein essor, la révolution russe et ses conséquences interagissent fortement sur le mouvement ouvrier international, les événements de 1936 puis la guerre civile espagnole, seront également autant de situations graves qui impacteront fortement l’ensemble des organisations ouvrières et populaires, dont sa frange libertaire. Compte-tenu de sa puissance réelle, celle-ci en subira l’onde de choc. Ce mouvement va vivre toute cette période en subissant bon nombre de turbulences. Il en ressortira souvent un peu plus cabossé, fragmenté, voire quelquefois renforcé. Toutefois, le vide que laisse la seconde guerre mondiale lui est fatal : il ne s’en remettra que difficilement et, en tous les cas, perdra l’assise populaire dont il disposait.

Avec force détails, l’auteur nous relate toutes ces péripéties. Il plante parfaitement l’action de tous ces militants qui jouèrent, à des degrés divers, un rôle significatif dans cette histoire. Bien entendu, il s’appuie sur des documents, des faits tangibles et des entretiens qu’il a pu avoir avec certains de ces militants .

La proximité toute relative avec ces moments d’histoire et ces libertaires qui l’ont construite rend cet ouvrage encore plus vivant et captivant. Sans aucun doute, il nous apparaît comme un excellent travail et un bon apport nous permettant de parfaire notre connaissance sur ces libertaires qui vécurent cette période particulièrement bouillonnante.

Publicités