6,4 milliards de dollars par mois de dépenses militaires américaines.

Vous avez bien lu : ce sont les dépenses très officielles des États-Unis pour répondre à ses engagements dans les opérations extérieures.

Le Canard enchaîné, du 23 août 2017, n’hésite pas à préciser qu’il s’agit de « l’équivalent du prix d’un demi-porte-avions nucléaire ou celui de 55 (avions) Rafale. Et le double de ce que réclamait récemment l’ONU pour faire face à plusieurs situations de famine en Afrique

Armée 2012

Alors, les amis, faut-il encore jouer les bons samaritains en donnant notre obole à des ONG comme Action contre la faim, Médecins sans frontières, Handicap international, etc., etc. ? Non. Il faudrait que s’élève une voix forte et collective par laquelle on se décide enfin de rompre avec ce sentimentalisme débile ouvrant les porte-monnaies et soulageant, à bon compte, notre conscience humanitaire.

Le remède d’une bonne part de nos maux est bien là. Arrêtons de se doter des moyens qui maintiennent ce jeu de massacres. La paix se construit autrement. Sans aucun doute, les conditions du bien-être ne s’en porteraient que mieux.

Publicités